Accédez à mes ressources gratuites...

Et téléchargez les outils qui vous aideront

dans votre vie de maman extra et ordinaire!

Coucou les extra-mamans !

Difficile d’afficher un sourire? Vous êtes souvent épuisée? Vous avez l’impression d’être seule au monde avec vos soucis ?

Malgré tout cela, je vais vous donner 5 raisons d’apprécier la vie avec votre enfant autiste afin qu’après la lecture de cet article, vous retrouviez le sourire et preniez conscience du potentiel que vous offre votre enfant…

1. J’apprécie de vivre hors « normes »

Apprécier la vie avec son enfant autiste, c’est possible. Il suffit juste de prendre un peu de recul…

Dans une société qui nous incite à voir la vie comme un système binaire entre ce qui est « normal » et ce qui ne l’est pas, et, où le principe de « normalité » pousse à l’uniformisation des esprits et des personnes ;

Etre autiste c’est se faire remarquer, sortir du lot, ne pas être dans la « norme ».

Les enfants autistes ont une logique, un mode de fonctionnement qui leur sont propres, mais, qui ne correspondent pas aux normes définies par la société.

Pourtant, pour nous, mamans, notre enfant autiste nous offre la possibilité d’envisager les choses différemment, sous des aspects auxquels nous ne pensons pas avec notre cerveau formaté en mode « normal ».

Malheureusement, cette différence est trop souvent discriminante, alors que c’est grâce à la diversité des personnes, des modes de pensée que l’on peut s’enrichir et non pas en étant tous identiques.

Alors, oui, j’ai une vie hors “normes”, mais je l’adore car chaque jour, je dois apprendre pour relever de nouveaux défis.

2. Je découvre des méthodes alternatives

Afin de pouvoir répondre aux besoins spécifiques de mon enfant autiste, j’ai dû chercher des solutions alternatives.

J’ai ainsi pu découvrir des modèles pédagogiques différents du traditionnel modèle éducatif, comme par exemple, la méthode Montessori que je découvre progressivement et que je trouve particulièrement intéressante pour aider les enfants autistes.

Mais en fait, éduquer un enfant autiste, c’est avant tout être patiente et tâtonner pour construire la méthode qui convient le mieux à son enfant et qui lui permettra de progresser.

Par exemple, c’est se demander comment :

  • faire en sorte que l’enfant devienne propre avant une échéance importante;
  • lui faire comprendre qu’un mot se lit dans sa globalité et non pas lettre par lettre…
  • trouver le moyen de lui apprendre à faire du vélo …

Finalement, le défi d’une extra-maman est de faire en sorte que son enfant autiste accède à une vie la plus ordinaire possible, en lui apprenant les codes sociaux et autres règles « normales ».

A plus long terme, ce défi consiste à accompagner son enfant pour que sa différence devienne une force pour lui.

Néanmoins, pour atteindre vos objectifs, vous devrez surement faire un important sur travail sur vous-même, ce qui nous mène au point suivant…

5_raisons_dapprecier_vie_enfant_autiste

3. J’apprends à me dépasser

Au début, lorsque l’on connait les premières crises de son extraordinaire à l’extérieur, ce n’est pas facile d’affronter le regard des autres.

L’enfant autiste c’est celui qui est différent, celui qui se fait remarquer par son comportement pas toujours conforme aux codes sociaux.

Trop peu de personnes savent réellement ce qu’est l’autisme et, de ce fait, ont des préjugés lorsqu’elles nous voient avec notre enfant extraordinaire en pleine crise.

Souvent, j’ai eu envie de crier « non, il n’est pas élevé, il est autiste » ou bien « je ne suis pas une mère dépassée, c’est juste que je sais que c’est inutile de faire quoi que ce soit en pleine crise », mais je ne l’ai pas fait.

Cependant, ces regards, parfois même ces jugements, m’ont permis de me remettre en question et de comprendre que je n’avais pas à me sentir coupable d’avoir un enfant différent.

Après un énorme travail pour dépasser cette appréhension, je ne porte, désormais, plus attention à ce que peuvent penser les gens.

Lorsque je suis agacée d’entendre des remarques, je réponds gentiment à ces personnes qui ne trouvent pas « normal » le comportement de mon enfant en leur disant qu’il est juste autiste. (lire l’article sur ce sujet)

Ainsi, j’ai dû me battre contre moi-même afin d’être en mesure de défendre mon enfant.

En apprenant à dépasser mes peurs, j’ai également développé ma confiance en moi …

4. Je me fais enfin confiance

Une autre chose qui nous paralyse, en tant que maman d’un enfant autiste, c’est ce sentiment d’impuissance.

Au début, je me sentais perdue et pensais que les professionnels que je rencontrais allaient m’aider, apporter des réponses à mes questions.

Avec le temps, j’ai compris que ce ne serait pas le cas puisque ce n’est pas en le voyant quelques minutes par-ci, par-là qu’ils pourraient m’aider dans les difficultés que je rencontre au quotidien.

J’ai donc dû apprendre à m’occuper d’un enfant différent, comprendre ce dont il avait besoin, trouver comment communiquer avec lui, trouver des solutions aux problèmes qui se posaient.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, je peux me dire que je suis experte ! Oui, je suis experte pour m’occuper de mon enfant.

Je ne suis pas prétentieuse, j’ai juste compris qu’à travers mon rôle d’extra-maman, j’en apprends tous les jours et au final, c’est la meilleure des formations.

5_raisons_dapprecier_vie_enfant_autiste

5. Je passe en mode « gratitude »

Enfin, s’il y a bien une chose que l’on apprend lorsque l’on a un enfant autiste, c’est à apprécier les bons moments.

C’est pour cette raison que je vais, ici, parler de gratitude. 

C’est vrai qu’en ce moment, c’est un terme que l’on entend souvent mais que signifie t-il vraiment ?

La gratitude c’est le fait d’être reconnaissante, de rechercher du positif, dans toutes les situations, et ce, même lorsque l’on pense que tout va mal.

Comme vous le savez, vivre avec un enfant autiste c’est osciller entre les périodes calmes et moins calmes.

Alors, à partir de maintenant,  pourquoi ne pas décider de vous concentrer uniquement sur les moments de bonheur ?

Vous savez, ces instants où l’on ressent une immense joie car notre enfant a fait un progrès ;

Ou encore, lorsque l’on ne s’y attend pas du tout et que, là, on le voit en train de faire LE truc que l’on essaie de lui apprendre depuis des semaines…

Maintenant, c’est à vous d’apprécier votre vie avec votre enfant autiste

J’ai choisi de vous livrer 5 raisons qui font que j’apprécie ma vie avec mon enfant autiste.

Alors, après cela, appréciez-vous votre vie extraordinaire ?

Si c’est déjà le cas, c’est une excellente nouvelle !

Si ce n’est pas le cas, dès aujourd’hui, je vous propose de prendre, chaque jour, quelques minutes pour repenser à la note de bonheur du jour.

Le mieux est de noter cela sur un carnet et de le feuilleter lorsque vous pensez que tout va mal.

Vous verrez, même à la fin d’une journée difficile, vous trouverez forcément un petit sourire, un petit regard avec lequel votre extraordinaire vous a fait oublier le reste.

D’ailleurs, vous remarquerez qu’en prenant du recul, on se rend compte que chaque difficulté rencontrée est ce qui nous permet d’apprendre, de réfléchir à de nouvelles solutions et au final, notre victoire c’est de voir notre enfant réussir.

Ainsi, la patience est une qualité à avoir ou, du moins,  à développer lorsque son enfant est autiste car c’est la clé de la réussite avec les enfants extraordinaires.

5_raisons_dapprecier_vie_enfant_autiste
Nos enfants ont des besoins particuliers, et être une extra-maman c’est se lever chaque matin en se demandant comment y répondre.

 Donnez-moi, en commentaire vos 5 raisons pour lesquelles vous appréciez votre vie avec votre enfant autiste.

Et n’oubliez pas: si vous avez aimé cet article, partagez-le sur les réseaux sociaux !

Accédez à mes ressources gratuites...

Et téléchargez les outils qui vous aideront

dans votre vie de maman extra et ordinaire!

madamb

Qui suis-je?

Myriam, mumpreneur geek, j’accompagne les mamans à entreprendre leur nouvelle vie, tout en partageant ma vie extraordinaire.

5_raisons_dapprecier_vie_enfant_autiste

Pin It on Pinterest

Share This