Vous en avez assez de jongler entre vie de famille et votre vie professionnelle?

Ou bien, vous avez déjà arrêté de travailler mais maintenant, vous avez envie de vous lancer dans une nouvelle vie profesionnelle?

Comme j’en parlais dans déjà dans mon article précédent, avoir des enfants peut remettre en question pas mal de choses, dont ses choix de carrière, d’autant plus lorsque l’un d’eux est différent.

Depuis que j’ai arrêté de travailler, je me suis demandée quelle solution pourrait me convenir afin de continuer à m’occuper de mes enfants tout en ayant une activité professionnelle.

C’est alors que j’ai découvert le blogging.

Je souhaite donc partager avec vous mon lancement dans le blogging en espérant que cela sucitera de nouvelles vocations…

Tout a commencé par un e-mail…

Vous avez surement déjà reçu des e-mails vous proposant de vous lancer dans un business sur internet et vous promettant mont et merveilles?

Un jour, j’ai ouvert un e-mail me proposant de suivre une formation pour lancer un site internet. Une formation très sérieuse et dont le concept m’a plu.

La première idée qui me vient alors à l’esprit est de lancer un blog dont l’objectif serait d’aider les mamans d’enfants autistes.

Mais, c’est encore trop flou pour que j’ose investir dans cette formation qui a tout de même un coût.

En attendant, je commence à m’intéresser au blogging en recherchant des informations par-ci et par-là et, 3 mois plus tard, je créé mon blog, toute seule.

Je commence à écrire quelques articles, ce qui me fait énormément de bien car j’ai enfin le sentiment d’être utile.

Mais comme vous pouvez vous en douter, mon blog ne reçoit aucune visite car je ne connais pas les techniques pour se faire connaitre.

Je suis découragée et je laisse cette idée de coté pendant quelques temps.

Je décide de passer à l’action…

Quelques semaines plus tard, je m’inscris sur un groupe facebook où je fais la connaissance de Manon Smahi-Cuzin mais également de dizaines de femmes ambitieuses et porteuses de projets (j’en parle ici).

Le fait d’avoir intégré ce groupe m’a vraiment stimulée et aidée à retrouver la motivation lorsqu’elle était au plus bas.

Ainsi, pendant plusieurs semaines, j’ai affiné mon projet et mes objectifs jusqu’à être prête et convaincue de la valeur que je pourrai apporter à la communauté des mamans d’enfants autistes.

A partir de là, j’ai décidé de passer à la vitesse supérieur et d’investir sur moi et pour moi!

Je me forme au blogging

Maintenant, je devais apprendre à blogguer, apprendre les techniques du webmarketing et donc me former.

Ainsi, lorsque, j’ai à nouveau eu l’occasion de m’inscrire à la formation de blogging de la Business Girl Academy, je n’ai pas hésité longtemps!

C’est alors que j’ai fait la connaissance de Sonia Pereira qui, grâce à sa formation m’a permis de donner une forme et une direction à mon projet.

Sonia, maman de 3 enfants, est la fondatrice de la Business Girl Academy. Son objectif, à travers ses formations, est de permettre aux femmes de vivre de leur passion, autrement dit, de travailler sans pour autant faire de concession sur leur vie de famille.

Je suis vraiment très satisfaite d’avoir choisi la formation de Sonia car elle est efficace mais également car cela m’a permis de me connecter avec de nouvelles femmes, venues de tout horizon, qui elles aussi, ont choisi de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat par le blogging, mais aussi de me découvir une nouvelle passion…

J’ai passé des heures, j’ai raccourci mes nuits, j’ai usé et abusé de café mais le résultat est là !

Aujourd’hui, je suis fière de ce que j’ai accompli, même si je n’en suis qu’au début, et que le chemin est encore long avant de pouvoir vivre de mon blog.

Grâce au blogging, je suis flexible, je peux m’occuper de mes enfants, répondre aux besoins spécifiques de mon extraordinaire, faire un travail qui me plait et, qui a du sens.

Et si vous vous mettiez au blogging?

Premières choses qui vous viennent en tête:

  • Je n’ai pas d’idée,
  • Je n’y connais rien,
  • Je n’aurai jamais le temps de tout gérer.

Moi aussi, j’avais ces pensées négatives en tête au début et c’est le fait d’être entourée par des dizaines d’autres femmes sur la voie de l’entrepreneuriat qui m’a encouragée à avancer et à ne pas relacher mes efforts.

Tout est question de « zone de confort », sortir de sa zone de confort, c’est accepter de prendre des risques, mais des risques qui ne peuvent que vous aider. Au mieux, vous réussissez, au pire, vous tirer les leçons de votre échec et vous réussirez mieux au prochain essai.

Oui, c’est dur et vous allez devoir vous battre contre vous-même pour sortir de zone de confort mais vous ne le regretterez pas !

Au cours de l’avancement de mon projet, j’ai franchi plusieurs barrières que je m’étais créées, la dernière en date est celle de mon lancement sur YouTube, et je peux vous assurer qu’au début, je n’avais pas du tout l’intention de me lancer si vite dans les vidéos.

Mais un jour, je me suis dit pourquoi attendre ? alors j’ai enregistré ma première vidéo.

Vous savez quoi ? Je l’ai fait et j’ai éprouvé un grand soulagement car j’avais réussi à sortir, une nouvelle fois, de ma zone de confort.

En fait, je me rends compte que plus j’avance sur mon projet, plus, je prends de l’assurance et, plus mes doutes disparaissent.

Et si vous étiez une future blogueuse?

Aujourd’hui, j’adore ce que je fais et c’est pour cette raison que je souhaite vous encourager à vous lancer dans une activité en ligne afin que vous n’ayez plus à choisir entre votre famille et vie professionnelle.

J’espère donc que ce nouvel article vous aidera si justement, vous vous interrogez sur le sujet ou qu’il sucitera en vous un début dé réflexion.

N’hésitez pas à laisser un commentaire, à m’envoyer un message (cliquez-ici) .

Vous avez aimé cet article? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

madamb

Qui suis-je?

Je suis Myriam, mumpreneur sur le web.

J’accompagne les mamans à entreprendre en restant elles-mêmes

et en faisant de leur différence une force !

blogging
blogging_mamans

Pin It on Pinterest

Share This