blogging
Hello!

De nombreuses mamans décident d’arrêter temporairement (ou pas) de faire une pause dans leur carrière. Lorsque l’on a un enfant différent, ce choix s’impose à nous.

Ainsi comme de nombreuses mamans, j’ai dû arrêter de travailler, non seulement pour m’occuper de cet enfant différent mais également car j’attendais un second enfant.

Il est vrai que c’est beaucoup plus simple pour s’occuper de ses enfants, ne plus avoir à courir entre la nounou, le travail, les courses etc mais …

Au bout de quelques mois, le temps commence à devenir long, non pas que l’on s’ennuie mais plutôt, car on n’a plus de vie sociale, plus de contact avec la vie ordinaire. On s’enferme dans notre nouvelle bulle et au bout d’un moment, on n’en peut plus!

Si vous vous reconnaissez dans ces quelques lignes, c’est que vous aussi, vous êtes une maman mais pas que

J’ai arrêté de travailler pour m’occuper de mes enfants

Quelques mois plutôt, pour ne pas dire quelques années maintenant, j’avais un travail dans un bureau.

Chaque matin, j’emmenais mon fils chez la nourrice et je prenais la route pour aller travailler. Ce travail ne me plaisait pas plus que ça mais je faisais avec.

Lorsque les premières inquiétudes face à l’autisme de mon enfant ont commencé, cela devenait de plus en plus difficile de conscilier mon travail et ma vie personnelle. (lire mon article sur la vie professionnelle d’une extra-maman)

Qui plus est, j’étais enceinte et je voulais pouvoir profiter de ce nouvel enfant qui arrivait.

J’ai donc dû réfléchir aux différentes solutions qui s’offraient à moi:

  • Soit je continuais ainsi en étant toujours stressée à l’idée de ce qu’on me dirait à cause de mes retards, de mes demandes d’absences à répétition.
  • Soit j’arrêtais de travailler avec tout ce que cela impliquait, notamment la perte du lien social.

J’ai eu besoin de me sentir utile

J’adore mon rôle de maman, mais, je sais également que, pour m’épanouir, j’ai besoin d’être active intellecuellement, de me sentir utile.

Si vous êtes à la maison depuis un certain temps, vous comprenez certainement ce que je veux dire…

Avant d’arrêter de travailler, je me laissais bercer par le train-train quotidien du “métro-boulot-dodo”.

Mais depuis que je suis à la maison  je ne m’occupais que des enfants et des tâches ménagères. Cela représente effectivement beaucoup de travail mais j’avais envie de faire quelque chose de plus intéressant, plus stimulant.

J’ai commencé par m’inscrire à une formation, en ligne, de lecture rapide car, par manque de temps, d’envie, de concentration, je ne lisais plus.

Ensuite, je me suis mise à écrire certains épisodes de ma vie. Je ne sais pas si je publierai ou pas ces écrits mais, quoi qu’il en soit, ce travail d’écriture m’a vraiment soulagée.

Au passage, j’en profite pour dire que l’écriture est un bon moyen de (re)prendre confiance en soi car, lorsque l’on pose sur papier (ou sur le clavier) ce que l’on a enfoui en nous, on se rend compte que l’on a tout de même traversé pas mal de turbulences et que, malgré tout, on a résisté, on ne s’est pas écrasée, bien au contraire, on a repris de l’altitude et continué notre voyage.

maman_mais_pas_que

J’ai lancé mon projet

De fil en aiguille, je me suis intéressée à pas mal de choses sur internet (je précise qu’internet est LE “lien social” d’une maman au foyer!).

Puis j’ai commencé à être de plus en plus intéressée par le blogging (j’en parle ici!).

Le blogging a été pour moi une véritable révélation car il m’a permis de répondre à ce besoin si fort de faire quelque chose en dehors de ma vie de maman.

Bloguer c’est avoir enfin une vie sociale, c’est discuter avec des personnes avec qui l’on partage un intérêt commun pour une passion, un sujet particulier.

Bloguer c’est s’échapper, quelques heures par jour, de son quotidien de maman.

Et vous alors?

Maintenant, c’est à vous de lancer un projet qui vous tient à cœur, même si pour l’instant, il ne s’agit que de noter une ligne dans un cahier.

Il se peut que vous ne lanciez votre projet que dans quelques mois mais au moins, vous vous serez fixées un objectif à atteindre.

Atteindre cet objectif, impliquera que vous fournissiez des efforts, voire même que vous meniez un combat contre vous-même.

Sachez qu’au final, vous vous serez élevée et aurez tendu vers l’excellence.

Du fait de mon expérience, je peux vous dire que certes, ce n’est pas facile de mener de front une vie de maman et un projet pour soi-même.

J’ai plusieurs fois, baissé les bras, et failli tout abandonné mais, je me suis également, plusieurs fois, relevée et ai retroussé mes manches.

Le blogging représente pour moi une façon de prendre soin de moi, en consacrant du temps à faire quelque chose qui me passionne.

Mes enfants ont besoin de moi, et surtout, d’une maman qui va bien!

J’estime que c’est important de faire autre chose que de s’occuper de ses enfants, ne serait-ce que pour s’accorder un moment rien qu’à soi.

Je suis consciente que cela vous puisse vous paraitre impossible à cet instant précis, alors peut-être pourriez-vous commencer par vous fixer de petits objectifs, par exemple, vous dire que vous allez vous accorder 10 minutes rien que pour vous.

En débutant par de petits pas, vous (re)prendrez progressivement confiance, vous vous porterez mieux et au final, c’est tout votre environnement qui en bénéficiera.

Comme moi, vous avez déjà traversé des épreuves difficiles, alors utilisez-les comme tremplin pour réaliser vos rêves!

Prenez soin de soi, c’est naturel, c’est nécessaire et si vous allez bien, alors tout ira bien!

Je vous embrasse les mamans!

Alors après la lecture de cet article, qu’avez-vous envie de faire? Quel projet aimereriez-vous réaliser?

Dites-moi tout en commentaires juste en bas…

Vous avez aimé cet article? Alors partagez-le à l’aide des boutons bleus!

madamb

Qui suis-je?

Je suis Myriam, mumpreneur sur le web.

J’accompagne les mamans à entreprendre en restant elles-mêmes

et en faisant de leur différence une force !

blogging
je_suis_une_maman

Pin It on Pinterest

Share This