Accédez à mes ressources gratuites...

Et téléchargez les outils qui vous aideront

dans votre vie de maman extra et ordinaire!

Bonjour les Extra-Mamans!

Par définition, un enfant autiste rencontre des difficultés de communication.

L’enfant autiste n’apprend pas à parler comme les autres enfants et, s’il parle, c’est souvent dans un jargon que lui seul comprend ou pour répéter ce qu’il entend, sans pour autant y donner du sens.

Pour apprendre à communiquer, à s’exprimer et à parler (si l’enfant est verbal), l’enfant autiste a besoin d’un apprentissage à travers des outils conçus à cet effet.

Parmi ces outils, la méthode PECS offre à l’enfant autiste un moyen de communication.

L’utilisation de cette méthode a offert à mon enfant le pouvoir de s’exprimer, alors pourquoi ne tenteriez-vous pas également?

Que votre enfant autiste soit verbal ou non-verbal, cet article devrait vous intéresser…

La méthode PECS: de quoi parle t-on?

La méthode PECS (Picture Exchange Communication System) est un système de communication basé sur l’échange d’images dont l’objectif est de développer les capacités d’expression de l’enfant.

Cette méthode permet donc à l’enfant d‘exprimer ses besoins par l’échange d’images, tout en développant, en parallèle, son langage oral.

Avant d’utiliser cette méthode, je doutais de son efficacité avec mon enfant car je ne parvenais pas à capter son attention pour lui expliquer les choses.

En fait, je m’y prenais mal car, pour que cela fonctionne, il faut y aller par étapes selon une certaine méthodologie.

Je doutais également de l’intérêt de ce système sur mon enfant étant donné qu’il parvenait déjà à exprimer verbalement ses besoins essentiels. Pourtant, cette méthode part certes, de besoins basiques mais à partir de ceux-ci, l’enfant va non seulement apprendre à utiliser des phrases mais également, élargir son champs des demandes. Ainsi, il pourra exprimer des besoins auxquels il ne pouvait pas accéder auparavant, ce qui contribura en même temps à élargir ces centres d’intérêts.

La méthode PECS en pratique: comment ça se passe?

Pendant plusieurs semaines, l’orthophoniste de mon enfant lui a appris les fondamentaux tout en m’expliquant, en parallèle, comment employer cet outil au quotidien. Sam a très bien intégré ce système et a très vite progressé.

Pour commencer, l’orthophoniste a travaillé sur les demandes simples; c’est à dire, une phrase composée de je veux” + “objet désiré” + “s’il te plaît”.

A côté de cela, je lui fais également produire des demandes sans l’aide des pictogrammes en lui indiquant le début de la phrase magique “je veux“, ensuite soit il complète la phrase, soit il fait une phrase entière “je veux la compote” par exemple. Sam apprend très vite donc je tente de le pousser vers le haut autant que je peux.

Comme dit le proverbe, “Quand on veut, on peut” et bien, cela d’autant plus vrai pour Sam, car lorsqu’il est coopératif, il peut faire de grandes choses, mais lorsqu’il ne veut pas, il faut juste attendre un meilleur moment et retenter sa chance.

Le classeur PECS

Vous trouverez tout le nécessaire pour confectionner votre classeur PECS sur le site de PECS France. Si vous avez un petit budget, vous risquez de trouver les prix un peu élevés.

Pour ma part, j’ai confectionné un petit classeur composé de plusieurs pages sur lesquelles se trouvent différentes images susceptibles d’être utilisées par mon enfant. Je vous explique tout cela dans la vidéo suivante.

Pour débuter, n’utilisez que les images de base, celles qui reflètent les actions du quotidien (repas, jeux, toilette…); et enrichissez-le au fur et à mesrure que votre enfant avance, afin d’élrgir son champs de possibilités.

Enfin, je vous offre un guide pdf gratuit dans lequel vous retrouverez les étapes pour fabriquer un classeur de communication pour moins de 10€, ainsi que des liens utiles pour télécharger des pictogrammes ou encore découvrir la méthode PECS.

methode_pecs_communication_enfant_autiste

Accédez à mes ressources gratuites...

Pour télécharger mon guide PDF gratuit et,

accéder à des outils qui vous aideront

dans votre vie de maman extra et ordinaire!

Au final, qu’est-ce que je pense de cette méthode?

La méthode PECS est un bon outil…

Mon avis sur cette méthode est extrêmement positif car mon enfant:

  • a appris à faire des demandes,
  • peut donner du sens aux mots,
  • crie moins,
  • est davantage dans une relation d’échange avec son interlocuteur,
  • s’ouvre à de nouveaux centre d’intérêts: ce qui se manifeste par une volonté de découvrir de nouvelles activités, du vocabulaire, des tentatives de formulation de phrases courtes,
  • découvre la notion de limite: il est plus facile de mettre fin à une activité.

Je sens qu’il est satisfait  et fier de lui et lorsqu’il me dit “je veux” et cela me fait plaisir de le voir progresser ainsi.

Qui a tout de même ses limites

(sinon ce ne serait pas drôle)

En ce qui concerne Sam, la méthode trouve ses limites dans le fait qu’il utilise pratiquement toujours les mêmes images, en particulier, celles liées à l’alimentation et ses jeux favoris.

Au début, Sam avait trois images favorites: le pain, le couscous et le pictogramme “manger”! Ainsi, à tout moment, Sam peut venir me voir avec sa “bande-phrase” et me demander du pain. J’ai également eu le droit à des demandes de couscous au petit-déjeuner!

 

Comment Sam A Trouvé Son Bonheur Avec Les Pictogrammes

Lorsque Sam a commencé à utiliser la méthode PECS et qu’il faisait une demande correcte, alors, je répondais favorablement à sa requête même s’il s’agissait de lui donner la tablette (bien entendu, durant un temps limité). C’était une façon de le récompenser pour sa réussite.

Mais rapidement, j’ai dû commencer à poser des limites car Sam avait bien compris que lorsqu’il demandait, il obtenait ce qu’il voulait. Ainsi, il a multiplié ses demandes, notamment, concernant ses images favorites.

Lorsque je refuse de répondre à ses souhaits, selon son humeur, Sam peut abandonner rapidement son idée comme il peut persister et faire une crise.

Un an après la mise en place de la méthode PECS…

A ce jour, Sam utilise de moins en moins son classeur. J’ai pas petite idée sur l’origine de ce changement mais je pense aussi qu’il se sent plus à l’aise pour exprimer ses besoins et qu’il estime ne plus avoir besoin de cet outil.

Or, il est loin d’avoir acquis un niveau de language correct. Selon l’évolution de Sam d’ici la fin de l’année scolaire, nous allons peut-être envisager le recours à des outils différents.

Et vous, extra-maman, utilisez-vous la méthode PECS avec votre extraordinaire? Si oui, êtes-vous satisfaite des résultats obtenus? Utilisez-vous une autre méthode pour développer la communication avec votre enfant?

Dites-moi tout en commentaire ou venez en discuter sur le groupe facebook!

Je vous dit à très vite les Extra-Mamans!

Cet article vous a plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux!

madamb

Qui suis-je?

Myriam, mumpreneur geek, j’accompagne les mamans à entreprendre leur nouvelle vie, tout en partageant ma vie extraordinaire.

methode_pecs_communication_enfant_autiste

Pin It on Pinterest

Share This