Quitter la sécurité d’un emploi en CDI pour créer mon entreprise, c’est le choix que j’ai fait.

Pouvoir m’occuper de mes enfants, tout en ayant une activité professionnelle, a été l’une des raisons de ce choix.

Comment j’en suis arrivée à quitter mon CDI pour créer mon entreprise, c’est ce que je vais vous raconter tout de suite …

L’arrivée de mon deuxième enfant 

Tout a commencé au début de ma seconde grossesse.

Je venais de changer d’établissement et, tout ne se passait pas comme prévu …

Très vite, la seule chose que j’attendais, c’était juste le début de mon congé maternité.

Ensuite, lorsque j’ai eu mon bébé, j’ai voulu rester avec lui pour l’éduquer comme je le souhaite.

D’un autre coté, la découverte de l’autisme de mon ainé, faisait que, de toute façon, je devais m’arrêter de travailler.

J’ai donc commencé par prendre une première année de congé parental.

A ce moment-là, j’avais une seule hantise : celle de devoir retourner travailler.

Pourtant, je devais absolument trouver une solution car je ne pouvais pas me contenter de mon rôle de maman.

2 ans pour quitter mon CDI

C’est l’objectif que je me suis fixée.

C’est aussi la durée pendant laquelle, le congé parental est rémunéré ( pas grand chose mais bon, c’est toujours ça ).

Bien sur, pendant ces 2 ans, j’ai été amenée à faire pas mal de changements car on ne passe pas du salariat à créatrice d’entreprise en claquant des doigts.

C’est avant tout une question d’état d’esprit à changer.

Quand on a passé toute sa vie à suivre un sytème qui fait tout pour nous rendre dépendante de lui, se lancer dans un projet d’entrepreneuriat,

qui plus est, lorsque l’on est femme et maman, c’est aller à contre-courant et surtout,

c’est démarrer un combat entre la personne que vous avez été jusqu’à maintenant, et celle que vous êtes en train de devenir.

C’est aussi se découvrir sous un nouveau jour, s’accepter telle que l’on est, et ne plus se mettre la pression d’entrer dans « le cadre ».

J’ai mis fin à mon CDI

Mes 2 années de congé parental sont passées très vite mais, j’ai tout de même eu le temps de monter mon projet.

Je n’attendais plus que ma séparation avec mon employeur pour officialiser mon lancement.

L’heure de vérité était arrivée.

J’ai donc fait une demande de rupture conventionnelle afin de mettre fin à mon CDI et d’accéder à cette liberté que j’attendais depuis 2 ans.

L’avantage de la rupture conventionnelle  est qu’elle permet de bénéficier de l’indemnisation chômage ce qui est tout de même sécurisant lorsque l’on veut se lancer dans un projet de création d’entreprise.

Aujourd’hui, je suis donc micro-entrepreneur et surtout, je suis libre !

Que vous inspire cet article ? J’attends vos commentaires juste en bas.

Pensez aussi à le partager sur vos réseaux sociaux !

madamb

Qui suis-je?

Je suis Myriam, mumpreneur sur le web.

J’accompagne les mamans à entreprendre en restant elles-mêmes

et en faisant de leur différence une force !

blogging
quitter-cdi-pour-creer-entreprise

Pin It on Pinterest

Share This